Configuration d’un cluster de basculement

Simplicité de configuration d'un cluster de basculement

Avec le logiciel SafeKit, la configuration d'un cluster de basculement est très simple. Il faut configurer soit un module applicatif ferme, soit un module applicatif miroir suivant l'architecture de haute disponibilité adaptée à l'application critique à sécuriser.

Configuration d'un cluster de basculement avec le logiciel SafeKit

La configuration d'un cluster de basculement consiste à écrire un module applicatif à l'aide de la console web de SafeKit. Un module applicatif inclut :

1. les scripts start et stop de l'application pour réaliser automatiquement son basculement dans le cluster,

2. le fichier de configuration userconfig.xml qui contient :

Des exemples de configuration d'un cluster de basculement sont donnés dans le guide d'installation du logiciel SafeKit avec:

Simplicité de déploiement d'un cluster de basculement

Une fois un module applicatif configuré et testé, le déploiement d'un cluster de basculement avec le logiciel SafeKit ne requiert pas de compétence informatique spécifique :

  1. installer l'application sur 2 serveurs standards Windows ou Unix,
  2. installer le logiciel SafeKit sur 2 serveurs,
  3. installer le module applicatif sur 2 serveurs,
  4. configurer les nouveaux noms (ou adresses IP) des serveurs et le nouveau nom (ou adresse IP virtuelle) du cluster,
  5. démarrer le cluster.

Une fois le cluster déployé, l'administrateur dispose d'une console de gestion du cluster de basculement très simple (ainsi qu'une interface ligne de commande), afin d'éviter les erreurs humaines sur la gestion de l'application critique.

La simplicité de configuration d'un cluster de basculement avec le logiciel SafeKit est à comparer à la complexité de configuration des clusters de basculement matériels.

Essai gratuit de SafeKit :


Démonstration




Livres blancs



contact
CONTACT


contact
NEWS

Pour recevoir des informations d'Evidian, veuillez remplir le formulaire suivant.