Administration d’un cluster simple

Une administration d'un cluster simple pour éviter les erreurs humaines

L'erreur humaine est une des causes importantes des pannes de systèmes critiques. C'est pourquoi la simplicité est un sujet clé lorsqu'on administre un tel système. L'administration d'un cluster avec la console SafeKit est conçue pour être très simple d'utilisation pour cette raison.

La console d'administration du cluster SafeKit permet de comprendre au premier coup d'oeil l'état d'un module applicatif dans un cluster avec trois couleurs : rouge, magenta, vert. Des boutons simples start, stop, swap permettent à un administrateur de redémarrer manuellement une application critique.

Dans l'exemple qui suit, vous voyez la console d'administration avec le redémarrage du serveur 2 alors que l'application tourne sur le serveur 1 dans un module miroir.

Gestion d'un cluster simple pour éviter les erreurs humaines

 

La console web est complétée par une documentation qui décrit des procédures simples de résolution de problèmes. En utilisant l'interface ligne de commande du cluster SafeKit, toutes les applications intégrées dans des modules peuvent être contrôlées de manière générique dans les consoles Patrol, Microsoft SCOM, Nagios...

Notez qu'un module peut être installé sur un seul serveur (voir le mode light dans le guide d'installation d'un cluster SafeKit). Dans ce cas, l'utilisateur profitera de l'interface d'administration pour démarrer et arrêter l'application critique sur le serveur. Et en cas de panne logicielle, le module SafeKit redémarrera automatiquement l'application critique.

En savoir plus :


Démonstration




Livres blancs



contact
CONTACT


contact
NEWS

Pour recevoir des informations d'Evidian, veuillez remplir le formulaire suivant.